Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 21:50

Profiter de l'été c'est continuer à découvrir le Périgord et comprendre l'importance historique des rivières.

Pour cela, rendez-vous à la Roque Gageac pour une promenade en gabarre sur la Dordognne. Ces bateaux à fond plat qui pendant des années et avant l'arrivée du chemin de fer, transportaient les marchandises (le vin, le charbon , le bois) jusqu' à Bordeaux. La rivière Espérance est encore une référence télévisuelle connue de la vie des gens de cette région au 19e siècle.

Quelques photos de ce coin pittoresque :

la-roque.jpg

 la-roque1.jpg

la-roque2.jpg

la-roque3.jpg

Un petit bonheur, et puis ici  le château (encore un) de Castelnaud.

P1000729

 

Juste de l'autre côté de la Dordogne, voici la forteresse de Beynac, l'un des deux châteaux a servi de décor au film "les visiteurs".

la-roque4.jpg

la-roque5.jpg

Je termine ce petit reportage en vous disant que j'ai encore des tas de lieux à vous montrer avant de repartir prendre un bol d'air breton. J'espère vous avoir  donné envie de venir par ici découvrir des merveilles loin des  foules estivales habituelles.

poupée décembre

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 16:20

Profiter de l'été c'est visiter les jolis châteaux en Dordogne et dans le Périgord, on en trouve à tous bout de champs ou plutôt au bout du premier chemin venu. Enfin en apparence, parce que le bon chemin n'est pas toujours si facile à trouver.Celui-là est une évidence. Je vous présente le château de Hautefort, qui se trouve au Nord-est du Périgord, à la frontière de la Corrèze. Nous sommes encore en Périgord noir et en plein sur les terres d'Eugène Le Roy, l'auteur du fameux Jacquou le Croquant (texte mis en feuilleton télévisé dans les années 70 et repris en film il y a quelques années). Le château est majestueux, il domine les collines sur plus de 10 kms à la ronde. Les jardins à la française  et un parc de 30 ha sont magnifiques quand on les découvre de la terrasse. C'est un édifice impressionnant dont les remparts datent du Moyen-âge et le reste du 17e siècle.

hautefort

hautefort1.jpg

hautefort-3.JPG

On va poursuivre notre périple au sud ouest, du côté de Bergerac, dans le Périgord Poupre. Voici un château qui vient juste d'être restauré et a ouvert ses portes au public cet été. Nous avons vu l'émission "des racines et des ailes" qui lui était consacré.  Voici

 le château de Bridoire,

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac.jpg

 

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac1.jpg

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac2.jpg

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac3.jpg

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac4.jpg

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac5.jpg

 

chateau de Bridoire et Monbazillac6

chateau-de-Bridoire-et-Monbazillac7.jpg

Nous sommes restés admiratifs devant cette restauration exemplaire. A voir ICI.   Un dernier château parmi tant d'autres a retenu mon attention. le château de Commarque. sur la commune des Eyzies de Tayac en plein Périgord noir, un lieu un peu féerique, une rivière coule au pied du château dressé fièrement sur une falaise. Enfin ce sont des ruines. La vue est superbe du haut du donjon. En bas la roche est creusée en refuges troglodytes..

chateau-de-commarque.jpg

chateau-de-commarque1.jpg chateau-de-commarque2.jpg

chateau-de-commarque5.jpg

chateau-de-commarque3.jpg

chateau-de-commarque6.jpg

C'est étonnant comme tout cela est naturellement beau et comme il se dégage de ces lieux une vraie sérennité. Des ruines, une forêt, une rivière, des grottes creusées dans la pierre. Tout ici est vivant. Ce coin de France est chargé d'histoire depuis l'aube de l'humanité et ici on le sent vraiment.

A bientôt pour la suite des découvertes en Dordogne avec d'autres châteaux, les bords de la Vézère et de la Dordogne, les villages classés et une abbaye improbable.

coeurs

Repost 0
Published by maria
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 16:31

banniérewitchsal1

Au fil du temps, je me suis aperçue que je n'étais pas la seule. Il faut dire que les fins d'années scolaires nous imposent des timings impossible à respecter. Pas une minute à soi, il faut faire des bilans de tout, se congratuler en remerciements et félicitations.  Je crois bien que c'est le moment le pire du don de soi en réunions, bilans, prévisions. Le tout saupoudré d'une franche camaraderie, parfois un peu lourde de bienséance... En revenant à nos sorcières, avec un léger décalage depuis le 29, je termine ma copie de juillet du bal des sorcières.

sal-sorcieres.JPG

Je vais dire ouf, parce que c'est vraiment pas mon envie de me projeter vers Halloween en ce moment ...

Moi qui déteste l'anticipation. Cela dit ce petit modèle m'enchante vraiment.

A bientôt.

 

Repost 0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 21:21

Profiter de l'été c'est dès les premiers soirs et surtout pour la Saint Jean ... Souffler une nouvelle bougie, mais cette année avec une grande émotion car en compagnie de mon amie Lo qui  concocte une fête joyeuse pour ses 50 ans, malgrè le crabe qui la rattrape. P1040847.JPG

Alors se dire et se répéter qu'il serait temps de penser à contempler, à réaliser les petits rêves et les petits bonheurs de chaque jour en faisant ce qu'on aime...

 

Profiter de l'été, c'est aller vendredi 6 juillet au festival du lin pour aider une amie sur son stand, celui de "Coeur Amande ". Nathalie ouvrira les portes de son magasin à Dieppe à la fin du mois d'aôut.

Quelques images du stand : 

 

festival lin 1 festival-lin2.jpg

 

festival lin3 festival lin 4

  

 Rendez-vous à la fin du mois d'aôut pour l'ouverture d'une très belle boutique à Dieppe.

 

 Profiter de l'été, c'est mettre les bouts dès que la cloche a sonné et que l'école est enfin finie pour tous. C'est éviter de penser à l'existence d'une prochaine rentrée possible avant avant ....  et aussi oublier ses collègues de salle des profs même si on les adore !!

 Profiter de l'été,c'est découvrir ce Périgord inconnu dont on vous a tant parlé et commencer par se poser dans un joli petit jardin qui entoure une petite maison ancienne... 

 

jardin.JPG

maison

champ.JPG

Le ciel bien chargé est le seul point noir de ce joli séjour. Nous avons visité des lieux magiques, des châteaux sublimes et des villages classés. Et choisir quelques endroits et les meilleures photos n'est pas si facile. La suite au plus vite ... En attendant, n'oublions pas de profiter de l'été et même s'il nous déçoit avec des ciels si lourds, n'oublions pas la longueur des jours. ;0))

coeurs

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 22:17

bandeau--troit

 

Et voilà un bonne louche de bonheur en découvrant le blog !!!

Je me sens si vieille tout à coup, je me revois dans chaque page. Je m'inscris. Je fais des recherches des images perdues... Et non ! Pas l'intention de sombrer dans la folie vintage. Je vais m'attendrir tendrement et tranquillement en pensant au jour maudit où j'ai mis toute ma collection à la poubelle. . Pourtant, c'était une erreur.  Une grave erreur, une grossière erreur !!! Quand je pense à mes finances de l'époque ... Une catastrophe. Acheter un 100 idées à 8,00 francs  en 1982, c'était douloureux. Et quansd je pense que la folie d'aujourd'hui met certains numéros à 10 euros ??? Jusqu'où ira ce monde ??

En attendant, oui, je le sais bien que ce magazine était une petite révolution... La conjugaison de tout ce qu'on aimait. Un magazine qui nous donnait à lire, à connaitre et à rêver. Des idées, des envies de bout du monde. Au cours de mes années de lycéenne, entre 1973 et 1976, je crois bien que j'ai forgé mon appétit culturel en bavant devant des reportages, en rêvant d'avoir de quoi me payer des tissus et des laines venant du bout du monde.

Et vous savez quoi, je n'ai pas changé, je suis exactement la même... Avec 40 ans de plus. Revoir les couvertures , c'est comme une madeleine, une grande bouffée de bonheur. Mais, pas de nostalgie débile. Je suis super fière d'avoir vécu ces moments et je les partage avec les femmes de ma vie qui ne sont plus de ce monde.

A bientôt

coeurs.jpg

Repost 0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 22:00

Un peu hors-saison, mais fidèle au poste .... Elle est bien laide, ma sorcière... sociere-mai.JPG

Avec une citrouille au joli sourire !

 

citrouille.JPG

Et même mon chat a peur !!! 

chat.JPG

 Le SAL se poursuit avec Clob ...

 

 

 banniérewitchsal1Et la semaine a été difficile : voyage scolaire à Guèdelon : bien arrosé avec un bel orage au moment voulu !!

P1060703.JPG

 P1060706.JPG

Et depuis, le pouvoir des fleurs nous redonne du peps.

mini oeillets

clema-pourpre.JPG

poupée décembre

Repost 0
Published by maria
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 00:51

ça peut pas faire de mal !! Je reprends la formule de cette émission de France Inter animée tous les  samedis à 18h00, par l'acteur Guillaume Galliene. Un immense talent et un formidale conteur.

 J'aime lire. Depuis le temps que je viens écrire ici, évoquer des choses diverses. Ce blog, je le veux  un peu comme il est  : imprévisible... réceptif à des idées, des envies, des tendances...

Les livres sont là ...

Des livres pour ados, jeunes adultes et tous les autres. Cette rubrique est ouverte à la sensibilté de tous...  J'ai lu tous ces livres, alors faites moi confiance... et n'hésitez plus.

 

 

    

  2927990353-1-.jpg

  Vis et sois heurueuse, Ziska. Voorhoeve, Anne. Bayard jeunesse, collection Millézime.

Ce roman nous entraine de 1938 à la fin de la guerre dans la vie d’une jeune berlinoise qui va avoir comme défaut d’être née dans une famille dont les ancêtres étaient juifs. Franziska Mangold a onze ans et va se retrouver dans un Kindertransport en direction de Londres pour survivre, réapprendre à vivre avec toujours  en toile de fond la menace des nazis.

On assiste à la dégradation progressive de la situation pour les Juifs dans cette Allemagne nazie qui va montrer peu à peu son vrai visage, et alors que certains ont choisi la fuite, d’autres n’y croient pas et vont réagir trop tard. On retrouve ensuite Ziska en Angleterre où le destin va la conduire chez une famille de juifs orthodoxes qui vont l’aider à se reconstruire, à se retrouver pour pouvoir continuer à vivre et grandir malgré l’angoisse, l’entrée en guerre, les premiers émois amoureux, la conscience de la catastrophe imminente, la terreur de ne rien pouvoir faire pour sauver ses parents, sa meilleure amie…

L’histoire de Ziska est tout sauf un long fleuve tranquille et l’on suit avec elle et à travers elle l’évolution de cette guerre, sa fin tragique pour la communauté juive.

Ce roman est bouleversant, on est souvent surpris d’être touché, ému aux larmes par ce destin
A la fois un roman (l’auteure s’en explique en fin d’ouvrage) c’est aussi un excellent moyen de découvrir ce pan de notre histoire et de notre mémoire

 

 

Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou. Nozière, Jean-Paul. Edition Thierry Magnier. 42471

 

Un jour de juillet, Elise, une fillette de 3 ans, est enlevée dans le parc où elle jouait, surveillée par son grand frère de 17 ans. Ce dernier a été éloigné d’Elise par une femme séduisante. Il ne s’en remettra pas.
Dix ans plus tard, aux environs de Sponge,en été, au bord du lac du Serpent, se trouvent quelques maisons : celle d’Alice, 17 ans, et sa famille ; puis, à côté, la famille Quitani et leur grand fils, Jean-Alain, dit Linlin. Tout près encore, Elise, 13 ans, une jolie fille que Linlin aime beaucoup regarder. Linlin « a du vent dans la tête » et vit dans son monde, protégé par ses parents qui voudraient pourtant le voir grandir. Il fait très chaud au bord du lac, et l’on s’ennuie.  Alice aime beaucoup Linlin, elle lui lit des romans et l’accepte comme il est. Un jour, Elise disparaît. Elle a été enlevée. La brigade de gendarmerie mène l’enquête et les propos de Linlin, qui semble savoir quelque chose, en font le coupable idéal. Il est déjà simplet, il pourrait aussi être sadique et tortionnaire ... Mais Alice ne veut pas croire cela. Elle mène sa propre enquête, aidée en cela par un jeune gendarme nouvellement arrivé à Sponge, Noureddine Hallack.
. C’est à la fois un thriller haletant et un roman psychologique, qui dénonce la bêtise et l’intolérance.
 
  Mistral. Nanetti, Angela.La joie de lire.
 

Mistral.jpg

 C’est l’histoire d’une enfance pleine de vent et d’écume. Il s’appelle Mistral,  La vie s’écoule au rythme de la nature, alternance de saisons, du temps des oiseaux migrateurs, de celui de la pêche hauturière. Mais un jour arrive Camille. L’espace d’une escale, un autre univers se découvre à Mistral et lui fait deviner l’étroitesse de son empire. Camille fait comme chaque été une croisière familiale sur le Stradivarius. Avec l’aplomb d’une gamine habituée à dominer le monde, elle est une promesse. Son passage est aussi rapide que fulgurant. Après son départ, Mistral n’attendra plus que son retour. Car c’est aussi l’histoire d’un premier amour, impossible et passionné, comme il n’en arrive qu’une fois dans la vie. L’histoire est belle, son écriture simple, lumineuse et vibrante. Pour tous ceux qui aiment sentir le souffle du vent et les embruns sur leur visage.

 

9782364740396-1-.jpg

  La petite terreur de Glimmerdal. Parr, Maria. Edition Thierry Magnier.

 

 

Tonje, presque dix ans, est la seule enfant de ; Glimmerdal ; son meilleur copain, Gunnvald, a soixante-douze ans. Tous les deux, ils fabriquent des bobsleighs pour dévaler la montagne à toute blinde en hiver, en hurlant leur joie et leur trouille. Le seul problème dans la vallée : c’est Klaus Hagen, le propriétaire du camping : il déteste le bruit, les enfants, et... Tonje. Jamais à court d’idées et d’inventions, Tonje est bien contente quand une famille avec enfants s’installe au camping…
Ce deuxième roman de Maria Parr est meilleur que le premier, aussi drôle mais plus profond, les personnages plus complexes, les relations entre les héros plus riches.

On rit beaucoup ...

 

 

  Un dernier coup de coeur pour :

Le monde dans la main. Ollivier, Mickaël. Edtion Thierry Magnier.

lemondedanslamain-1-.png

 

  Dans la vie de Pierre, adolescent timide et sans histoire, tout semble normal et lisse. Il partage son temps entre le lycée et le conservatoire, et entretient une correspondance assidue avec sa sœur partie de la maison.
Un samedi après-midi, après des courses chez Ikéa, sa mère leur tourne le dos, à lui et à son père. Elle disparaît, sans rien dire. Quelques heures plus tard, elle envoie un sms: "Ne vous inquiétez pas pour moi. Je n'en peux plus, c'est tout."
Après le choc, la peur et de vaines recherches policières, la vie s'organise autour de cette absence inexplicable. Les repères s'écroulent. Le vernis se fendille et dans cette famille où l'on parlait peu, les langues se délient soudain, révélant des secrets et des drames insoupçonnés. La violence de ce bouleversement transforme le jeune homme réservé, lui apprenant à se débarrasser de ses peurs et de son excessive sagesse.

A bientôt avec de nouveaux titres

 poupée décembre

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 00:12

On peut essayer et y penser très fort... C'est encore une année pourrie, sans printemps... Le lilas va mourrir sous la grisaille. Et je ne veux pas décevoir, mais je me demande ce que je fais encore ici à vivre au nord de l'Europe.

Que les gens qui profitent du soleil nous le montre... Chez moi, sur mon petit bout de terrain, nez au vent et fleurs dans les pots, on essaye... et on se désespère sur le balcon et à l'intérieur...

rhodo1.JPGrhodo.JPG

 Pourtant, ils sont beaux partout les rhododendrons dans les jardins. Ici, c'est la première année qu'on a tant de fleurs...

 

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:48

Je suis de retour de Malte depuis hier soir. Vous comprendrez que j'aie un peu de mal à redescendre de l'avion et surtout à m' aclimater au temps pourri de nos joyeuses contrées.

Je ne vais pas me plaindre, j'ai eu la chance de profiter d'une semaine d'été idéale à 26° dans la journée et un peu de fraicheur le soir.  Avec quelques photos, vous comprendrez mieux : 

paquebot.JPGbelle-mer.JPG

piscines.JPG

pano-valetta.JPG

Malte, c'est une destination Européenne, même si l'île se situe au sud de la Sicile, proche de la Tunisie et pas si loin de la Lybie... Pas étonnant que le ciel y soit si bleu. On y trouve des petits ports bien typiques :

port-de-peche.JPG

Luzzu.JPG

 Les taxis sont insolites :

taxi.JPG

 Et puis des choses curieuses partout où l'oeil se pose :

ange-porte.JPG

horloges.JPG

ferforge-mdina.JPG

catac-tronc.JPG

tete-de-mort.JPG

A Malte, on a pris le temps de vivre et  de profiter des bonnes choses...

pieds-dans-l-eau.JPG

pis-hotel.JPG

 Ca fait du bien et ça se voit ...

gululu.JPG

J'espère avoir repris une bonne dose de bonne humeur pour affronter cette fin d'année scolaire. Je le constate une nouvelle fois partir à cette époque ce n'est que du bonheur. Le printemps est trop souvent d'une tristesse affligeante dans nos régions.

A bientôt pour d'autres sujets.

poupée décembre

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:37

Les vacances de printemps sont arrivées chez nous ! Et c'est vraiment un bonheur. La dernière semaine a été difficile pour les ados et les adultes avec le jury "Histoire des arts". Un oral obligatoire en classe de 3e pour tous les collégiens.

Ici, on se remet encore de nos crèves et de nos microbes qui migrent et se promènent depuis déjà plus de deux semaines. Et avant de partir me réchauffer à Malte vendredi 27, je viens ici faire un petit point sorcière...

Quelques unes d'entre-vous piaffent d'impatience pour avoir des nouvelles de la jolie Violette. Je l'avoue, ma Violette a un peu souffert de solitude pendant quelques semaines.

Il suffisait de demander... La voici, la voilà sur son balai de lin... Je lui trouve une mine réjouie...

sorciere-repassee.JPG

Le détail du balai en lin :

detail-balai.JPG

Elle s'est un peu prommenée dans le petit coin de nature de la maison.

campanule-et-sorc.JPG

Elle s'est même fait prendre par la fin d'une ondée à côté d'une jolie campanule mauve. Le tout était pourtant bien orchestré !! Pas simple de revenir avec de belles images et de belles idées à partager. La joie d'un vrai camélia.

 

3-fleurs.JPG

oeillet.JPG

 

Et pendant tout ce temps là, que faisiez vous de vos petits doigts ?

- Pas grand chose, juste une petite sorcière de C'mon monde (2009). Une nouvelle version du monde de la sorcière inspirée du modèle "Un tour dans mon sac" :

sorciere-grise.jpg

Ma deuxime sorcière est donc dans le sac, plus petite et plus sobre ; je la trouve très classe.

- Et que faisiez vous de votre tête ?,

- Trop de choses pas très drôles. Je lisais, pensais, soupirais, écrivais et repensais !!!

Je suis revenue pour éviter tout ça !

Alors à bientôt.banniérewitchsal1  

Repost 0